Pâte sucrée (fonds de tarte)

2020-04-18
  • Parts : 8
  • Préparation: 5m
  • Cuisson: 25m
  • Prêt en : 1m

Recette

Pour une tarte de 28cm ou 2 tartes de 20cm
140g de beurre mou aux cristaux de sel (ou beurre doux + 1 pincée fleur de sel).
75g de sucre glace
25g de poudre d’amandes
1 œuf (50g)
250g de farine

Commençons la recette par une parenthèse….mou ne veut pas dire liquide hein…donc beurre mou n’égal pas beurre au micro-ondes mais beurre sorti du réfrigérateur quelques heures avant le début de la recette.

Notez également que si vous n’avez pas eu le temps de sortir votre  beurre suffisamment tôt pour qu’il soit mou mais que vous avez une furieuse envie de tarte…no panic…non ne foncez pas acheter une pâte industrielle…nooooon…sortez juste votre beurre tout froid et tout dur du frais et malaxez le entre vos doigts ca va le ramollir et vous aurez juste besoin de le mélanger plus longtemps au sucre glace, ça marche quand même…promis😁.

Donc reprenons: mélangez  le beurre jusqu’à obtention d’une texture “en pommade”, à la main, à la spatule ou au robot à l’aide de la feuille plate,  puis ajoutez le sucre glace, et continuez de mélanger jusqu’à parfaite homogénéisation.

 

Ajoutez l’œuf et continuez de fouetter quelques secondes. Vous obtiendrez un mélange grumeleux, c’est normal, ne paniquez pas, non vous n’avez pas raté une étape…

Ajoutez la poudre d’amandes et mélangez encore (notez que si vous êtes allergique ou n’aimez pas ça (non, pas possible de pas aimer les amandes c’est trooooop bon!), remplacez par 25g de farine en plus.

Versez la farine, et mélangez doucement, jusqu’à incorporation, mais pas trop longtemps au risque de trop développer le réseau glutineux, de donner de l’élasticité à la pâte et qu’elle ne se rétracte à la cuisson. (J’essayerai de développer le sujet du réseau glutineux dans un autre article, comprendre le fonctionnement des matières premières permet de comprendre pas mal de chose en cuisine genre réaction chimique et tout et tout).

Posez la pâte sur le plan de travail, et fraisez-la quelques instants afin d’être certain de ne pas avoir laissé des morceaux de beurre qui risqueraient de fondre à la cuisson et de faire des trous tout pas beaux  dans la pâte. (fraiser n’a rien à voir avec le fruit du presque même nom hein, ça veut juste dire écraser la pâte sous la paume de sa main, genre comme décrit sur les photos en dessous: )

Avec la paume de votre main, étalez la pâte finement, remettez-la en boule, puis recommencez une fois.

Aplatissez-la légèrement, filmez-la avec du film étirable, et mettez au frais pendant 1H00.

Maintenant passons à l’étape de l’abaisse, moment critique où il va falloir réussir à étaler la pâte dans son moule  sans la déchirer! Mais là encore no panic en réalité c’est très simple, regardez:

 

Pour les pâtes récalcitrantes ou collantes, aplatissez-la entre 2 feuilles de papier cuisson.

Bon, vous voilà donc avec votre belle magnifique pâte  maison prête à accueillir votre toute aussi merveilleuse garniture. Enfin presque prête, il ne faut pas oublier de piquer la pâte à la fourchette si on ne veut pas de cratères à la cuisson.

Remettez votre pâte dans son moule 30 min au frais, ça évitera que les bords ne s’écroulent à la cuisson, puis enfournez 25 à 30 min à 180°C en chaleur tournante ( temps à adapter en fonction du four). Moi je n’ai jamais mis de haricot ou billes ou autre comme on le lit parfois et je n’ai jamais eu de souci.

Et enfin pour les finitions, équipez-vous de votre économe et égalisez les bords, pour un rendu digne de masterchef!

Donc si on récapitule bah y’a rien de compliqué et surtout une fois que vous l’aurez goûtée et bien plus jamais vous n’en n’achèterez en magasin.

Note moyenne de la recette

(5 / 5)

5 5 1
Notez cette recette

1 personne ont noté

203 views

Sur le même sujet :
  • Mousse au chocolat liégois

  • Choux-choux à la crème (pour croquembouche)

  • Macarons- base meringue italienne

  • Spritz, ou sablés viennois

  • Napolitains

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *